Troisième réflexion de CMN 1560

Pendant ce cours d’introduction à l’étude des médias avec M. Lévy, nous avons fait une reconnaissance de média et de communication dans différents points de vue. À propos de la communication, ce n’est pas une action simple et unidirectionnelle, son évolution exerce une influence imperceptible sur chaque aspect de la société, tel que la politique, l’économie, la technologie, la religion, etc. Je divise cette évolution en trois importantes phases et maintenant, je vais vous en faire une brève conclusion.

two man and two woman standing on green grass field
Photo by rawpixel.com on Pexels.com

La première phase date des années -3 000 avant notre ère. Tout d’abord, en ce qui concerne cette évolution de la communication, les premiers hommes utilisaient les médiums oraux pour se communiquer dans la société ancienne sans passer par l’écriture. C’est ce que nous appelons l’oralité primaire. Ensuite, après l’invention des premières écritures, la façon dont les gens communiquaient s’est améliorée. Les premières écritures étant toujours idéographiques ou logographiques, par exemple: les écritures cunéiformes, les hiéroglyphes, les écritures mayas ou bien les caractères chinois. Avec ces signes d’écriture, les échanges interpersonnels allaient plus loin. Enfin, les systèmes d’écriture s’étaient perfectionnés d’une manière plus approfondie avec la création du système de l’alphabet, ce qui fut une véritable révolution dans l’histoire de l’écriture. Les écritures perfectionnées ont également impliqué le perfectionnement de la communication.

La deuxième phase commence lors de l’invention de l’imprimerie, environ dans les années 1500 en Europe. L’imprimerie étend les effets de l’écriture et favorise la diffusion de l’information, c’est le début des médias de masse! Et au cours des siècles suivants, alors que de plus en plus de médiums électroniques ou audiovisuels étaient successivement créés, les formes de communication dès lors sont devenues «un-plusieurs» et les nouvelles avaient plus de canaux de transmission qu’avant.

La troisième phase commence à partir du XXIe siècle. Avec le développement des méta-médiums, nous entrons dans une autre nouvelle période. De nos jours, les informations sont partout grâce à Internet et elles sont traitées et transformées automatiquement par des robots et des logiciels, ainsi tout le monde peut les chercher et les utiliser, voire les modifier. De plus, les conceptions originales comme l’intelligence artificielle, l’intelligence collective ou la curation de donnée apparaissent dans le champ visuel des gens, les innovations technologiques sont indispensables pour la communication aujourd’hui.

En conclusion, il faut avoir une vision plus en recul et plus globale de l’ère de la masse de données, celle-ci est déjà arrivée. En fait, l’application de la donnée dans la discipline de communication est une tendance générale de la situation, c’est irréversible. Les informations vont toutes passer aux numériques dans le futur et tous les actes que nous faisons sur Internet seront considérés comme une masse de données. Par suite des productions de données, nous ne nous situons pas simplement dans une situation de transmettre ou diffuser les informations, mais plutôt de catégoriser et les classifier. La communication va donc devenir plus ordonnée!

abstract art blur bright
Photo by Pixabay on Pexels.com

Qu’est-ce que j’ai appris de ce cours ?
Premièrement, comme ce que j’ai mentionné dans le premier blog, je ne suis pas une fanatique des médias sociaux et je suis même un peu défavorable de l’excès des activités sociales en ligne. Cependant, je ne peux pas refuser de reconnaître les avantages des médias sociaux. Le groupe de notre cours de CMN créant sur Twitter est une collection des messages où tout le monde peut faire des échanges des opinions avec les autres, c’est un exemple de l’intelligence collective. Pour moi, je peux trouver des notes auxquelles je n’ai pas fait attention ainsi que partager ce que j’ai appris dans le cours. Ce modèle d’apprentissage m’offre non seulement une occasion de suivre complètement le cours, mais aussi une vision tout à fait nouvelle de voir les médias sociaux et la communication. Twitter, Facebook, wordpress, etc. ces réseaux sociaux en ligne nous permettent d’une façon efficace de découvrir les informations de nos jours.

apps blur button close up
Photo by Pixabay on Pexels.com

Deuxièmement, ce qui m’a le plus impressionné, c’est ce que M. Lévy avait dit dans le dernier cours: il faut cultiver l’esprit critique ! En cette époque de l’exploitation de l’information, les nouvelles que nous recevons tous les jours sont toujours excessives. C’est évident que le trop-plein d’information va influer sur nos perceptions des choses et sur les décisions que nous allons prendre. À ce moment-là, il est essentiel d’avoir une idée critique de détermination. Et soyons également rationnels et objectifs de voir une affaire sous plusieurs angles!

analysis blackboard board bubble
Photo by Pixabay on Pexels.com

À la fin, M. Pierre Lévy, je vous remercie sincèrement de nous avoir donné ce cours et je vous souhaite une bonne retraite !

Yuge Wang

 

Pour en savoir plus:
l’intelligence artificielle: https://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence_artificielle
l’intelligence collective: https://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence_collective
la curation de donnée: https://pierrelevyblog.com/2016/03/11/la-curation-collaborative-de-donnees/

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s